Republier
RCA Russie

RCA: nouvelle offensive de charme de la Russie

Des membres russes de la garde rapprochée du président de la RCA, Faustin-Archange Touadéra, à Berengo (Centrafrique), en août 2018.
© FLORENT VERGNES / AFP

La rumeur circulait depuis quelques jours. Cette fois, l'information est confirmée. La Russie va envoyer une nouvelle livraison d'armes en Centrafrique et, pour la première fois, un contingent d'officiers qui feront partie de la Minusca. La Russie continue de pousser ses pions dans ce pays du « pré carré français ».

Après une première livraison en janvier 2018, la Russie s'apprête à fournir à la Centrafrique une nouvelle cargaison d'armes qui vont armer les Faca, une fois encore « avec l'assentiment du comité de sanctions des Nations unies », a confirmé mardi soir la présidence de ce pays.

Aucune information pour le moment sur le type d'armes concernées, pas de date officielle communiquée, mais des sources diplomatiques à Bangui assurent que cette livraison est prévue dans les deux semaines qui viennent.

La Russie va également, pour la première fois, intégrer la Mission des Nations unies en Centrafrique. Elle a obtenu le feu vert de l'ONU pour le déploiement de 30 officiers russes au sein de cette mission, a confirmé la présidence centrafricaine.

« Des discussions sont en cours sur ce sujet, mais il n'y a pas encore de date fixée pour leur arrivée », a assuré la porte-parole adjointe de la Minusca, Uwolowulakana Ikavi. « Ça devrait être dans les prochaines semaines », ajoute-t-elle.

La présidence centrafricaine explique qu'au-delà de son appui militaire, « la Russie s'est également engagée à participer au relèvement économique de la Centrafrique », sans plus de précisions. La nouvelle offensive de charme de la Russie risque de faire grincer un peu plus les dents à Paris, selon un diplomate africain.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.