États-Unis: un ancien colonel de l’armée somalienne condamné pour torture

Le colonel Tukeh a été un haut-gradé du régime de Siad Barre, pendant la guerre civile somalienne.
© Courtesy Hiram A. Ruiz / Library of Congress / Public Domain

Un ancien colonel de l’armée somalienne a été condamné à verser 500 000 dollars à un homme qu’il avait torturé. Cela se passe aux États-Unis. Yusuf Abdi Ali, surnommé « colonel Tukeh » lorsqu’il sévissait en Somalie, était connu dans son pays natal pour sa sauvagerie pendant la guerre civile. Exilé aux États-Unis, il exerçait depuis quelques années comme chauffeur Uber.

Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet

« Notre client est très heureux. Ce jugement reconnaît qu’il a réellement été torturé », a déclaré l’avocat de Mohamoud Tani Warfaa à l’issue du procès. Le Somalien, venu témoigner des atrocités subies pendant ses quatre mois de captivité en Somalie en 1988, devrait toucher un demi-million de dollars versés par son tortionnaire.

Au cours du procès, qui s’est déroulé au civil faute de tribunal compétent pour juger de crimes de guerre, deux anciens soldats qui travaillaient sous les ordres du colonel ont témoigné de sa cruauté.

Mais celui-ci nie les faits, estime qu’il s’agit d’une vengeance de clan et envisage de faire appel. Au premier jour de son procès, la chaîne de télévision CNN avait révélé que l’ancien colonel était employé chez Uber où il exerçait comme chauffeur dans la capitale fédérale.

Une simple recherche sur internet aurait permis à l’entreprise de réaliser les graves accusations qui pesaient sur leur employé. Il avait été expulsé du Canada en raison de ses crimes. Uber l’a depuis licencié.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.