RCA: des militaires russes bientôt dans la Minusca

Un soldat de la mission de maintien de la paix de l’ONU en République centrafricaine en juillet 2018.
© AFP/Florent Vergnes

Trente militaires russes vont « bientôt » rejoindre la Minusca, la mission de stabilisation des Nations unies en République centrafricaine. La déclaration a été faite ce lundi 3 juin à Moscou du ministère russe des Affaires étrangères. 

Avec notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot

C’est le responsable de l’Afrique au sein du ministère russe des Affaires étrangères qui l’a confirmé à l’agence Interfax : les 30 militaires russes qui seront affectés à la Minusca, seront « bientôt » envoyés à Bangui. Andrei Kermasky ne donne cependant aucune précision quant au calendrier prévu par les autorités russes pour ce déploiement.

La Russie s’était engagée en avril dernier, auprès des Nations unies, pour envoyer ces hommes auprès de la Minusca – le décret signé par Vladimir Poutine précisait que le contingent comprendrait des observateurs militaires, des officiers et des spécialistes des communications. 

Cette participation à la Minusca témoigne de l’intérêt croissant de la Russie pour la Centrafrique. Intérêt qui s’est manifesté par l’envoi d’armement et d’instructeurs militaires. Des investissements se sont multipliés également dans le secteur minier.

Une offensive tous azimuts qui n’a pas manqué d’irriter à plusieurs reprises la diplomatie française. À l’automne dernier, la ministre de la Défense Florence Parly avait ainsi dénoncé  « des initiatives opportunistes et intéressées » dans une allusion à peine voilée à la diplomatie russe.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.