RDC: le nouveau Premier ministre Ilunga Ilunkamba reçu par son prédécesseur

Nommé le 20 mai, le nouveau Premier ministre congolais Sylvestre Ilunga Ilunkamba n'a toujours pas été investi.
© Présidence de la République démocratique du Congo

Félix Tshisekedi a nommé Sylvestre Ilunga Ilunkamba depuis le 20 mai, mais le nouveau Premier ministre n’est pas encore entré en fonction, n’a toujours pas publié son gouvernement et n’a pas encore été investi. Il a été reçu par le sortant Bruno Tshibala vendredi 7 juin pour évoquer la passation de pouvoir.

Sylvestre Ilunga Ilunkamba et Bruno Tshibala sont en contact d’une manière régulière, d’après leurs proches. Depuis la nomination du nouveau chef de l’exécutif national, une commission a été mise en place pour préparer la remise et reprise. Elle est composée notamment des conseillers techniques et principaux du Premier ministre sortant et d’une dizaine de personnes déléguées par l’entrant Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Et selon les deux équipes, tout se passe normalement. Et cette remise et reprise - c'est le terme consacré - va intervenir après l’investiture du nouveau gouvernement. « Après l’acte juridique avec l’ordonnance de nomination, il y a un acte politique (…), il y a l’investiture », rappelle Bruno Tshibala.

En attendant, les négociations autour de la composition du gouvernement entre le Front commun pour le Congo (FCC), de l’ancien président Joseph Kabila, et Cap pour le changement (CACH), de Félix Tshisekedi, se poursuivent. Et Sylvestre Ilunga Ilunkamba se montre discret sur cette question. « Les négociations, c’est entre les partis de la coalition FCC et CACH », botte-t-il en touche.

Pour sa part, Bruno Tshibala se veut rassurant. « Soyez patient, l’enfant va bientôt naître », assure-t-il.

Des négociations qui ont connu ces derniers jours plusieurs moments de blocage sur la répartition des ministères.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.