Republier
RDC

RDC: polémique sur des ordonnances nommant de nouveaux patrons

Le palais du Peuple, à Kinshasa, République démocratique du Congo (image d'illustration).
© Wikimédia

En RDC, c'est un désaccord de plus entre les deux forces politiques au pouvoir dans le pays. Cap pour le changement (Cach), celle du président au pouvoir, Félix Tshisekedi, et celle du président sortant, Joseph Kabila, le FCC. Les députés du groupe parlementaire Cach accusent leurs collègues du Front commun pour le Congo « d’outrage au chef de l’État » suite à des propos tenus par certains d’entre eux au Parlement, vendredi dernier. Dans un communiqué, ils dénoncent la remise en question des ordonnances nommant de nouveaux patrons à la tête de la société minière étatique la Gécamines et à la Société nationale des chemins de fer du Congo (SNCC). Une démarche qui ne respecte pas les lois du pays, selon eux. C'est aussi ce qu'affirme le député de l'opposition Christophe Lutundula, du groupe parlementaire Mouvement social-G7.

Les ordonnances sont des actes administratifs et depuis que le Parlement existe en RDC on n'a jamais discuté des actes du président...

Christophe Lutundula
09-06-2019 - Par Léa-Lisa Westerhoff

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.