Republier
Algérie

Algérie: des organisations de la société civile adoptent une déclaration commune

16e vendredi de mobilisation à Alger, Algérie, le 7 juin 2019.
© REUTERS/Ramzi Boudina

Cela fait quatre mois que les Algériens manifestent. Cela fait aussi des semaines que des organisations de la société civile tentent de discuter ensemble de propositions de sortie de crise. Une centaine d’organisations étaient réunies, samedi 15 juin, à Alger. Elles ont adopté une déclaration commune et appelé à une transition politique, de six mois à un an, ainsi qu’à la nomination d’une commission indépendante pour organiser les élections. Mais certains expriment déjà des réserves.

C’est une initiative inédite en raison de la diversité des idéologies représentées. Une centaine de personnes sont autour de la table.

« Nous sommes arrivés à faire une feuille de route commune avec trois dynamiques avec leurs divergences et leurs idéologies. C’est très important sauf que je trouve - et c’est ce que je vais dire dans mon intervention – qu’il manque le principe important d’égalité », nous explique Siham Hammache, avocate et membre du Forum civil.

Dans le document commun, les participants ont listé des préalables nécessaires à la transition dont le respect des libertés individuelles mais l’expression « égalité hommes-femmes » a coincé et n’est pas mentionnée. Certains participants s’inquiètent de l’emprise des organisations les plus conservatrices sur les propositions de transition.

« Il reste des voix qui font le rappel du dialogue sans conditions, du dialogue avec le président intérimaire alors que c’était acté qu’il n’y aurait pas de dialogue avec les représentants du système, avec les vieux chevaux du système qui plus est… Ça me désole un peu parce que la voix des progressistes ne s’entend pas assez », déplore Samia Seguir, enseignante et membre du Collectif pour la société civile.

Prochaine étape pour ces organisations de la société civile: une rencontre prévue avec les partis d’opposition.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.