Republier
Mauritanie

Présidentielle en Mauritanie: dernière ligne droite et derniers meetings

Une affiche du candidat à la présidentielle mauritanienne Mohamed ould Maouloud, le 18 juin 2019.
© RFI/Paulina Zidi

En Mauritanie, la campagne électorale s’achève ce jeudi 20 juin à minuit. En attendant, les six candidats mettent les bouchées doubles pour boucler leur programme. Hier, deux figures politiques ont battu campagne en faveur de leur candidat : Ahmed ould Daddah en soutien du candidat de l'Alliance pour le changement et le chef de l'État sortant Mohamed ould Abdel Aziz qui était à Rosso pour soutenir son dauphin, le général Mohamed ould Ghazouani.

Ahmed ould Daddah aura attendu le tout dernier moment pour rentrer dans cette campagne électorale. Le leader historique de l’opposition mauritanienne, ancien candidat malheureux à plusieurs présidentielles, a choisi Nouakchott pour mobiliser le public en faveur du candidat de l'Alliance pour le changement démocratique, Mohamed ould Maouloud. Face à un public nombreux, Ahmed ould Daddah a déclaré qu'il fallait « voter pour que la Mauritanie trouve son chemin, celui du progrès, celui de la justice, celui de la confiance en elle-même et en son avenir ».

Le chef de l’État sortant, Mohamed ould Abdel Aziz, n'a pas ménagé ses efforts durant cette campagne pour soutenir son dauphin, le général Ghazouani. Hier, il était à Rosso, dans le sud, où il en a profité pour superviser les cérémonies de démarrage d’un projet de réhabilitation du réseau d’assainissement de la ville : « Je vous demande de voter Mohamed Ould Cheikh Mohamed Ghazouani le 22 juin. En le faisant, vous nous permettrez de poursuivre l’œuvre de construction nationale que nous avons commencée ensemble, pour apporter des solutions à vos problèmes ».

Les six candidats à la présidentielle tiennent leurs derniers meetings ce jeudi.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.