Republier
Burkina Faso

Burkina: deux nouvelles attaques de jihadistes meurtrières dans le Nord

Deux nouvelles attaques de jihadistes samedi à Sagho et Toékodogo, des localités de la commune de dans la commune de Barsalogho, du nord du Burkina Faso, a annoncé lundi 24 juin 2019 le ministre de la Défense Chériff Sy.
© Google Maps

Au Burkina Faso, deux nouvelles attaques de jihadistes meurtrières ont eu lieu, samedi 22 juin, dans le nord du pays. Quinze personnes ont été tuées dans les localités de Sagho et Toékodogo.

C'est le ministre de la Défense qui l'annonce. Selon Chériff Sy, ces deux nouvelles attaques ont visé les localités de Sagho et de Toékodogo, dans commune de Barsalogho, où des hommes armés sont entrés dans la soirée de samedi et ouvert le feu. Quinze personnes ont été tuées, trois boutiques ont été incendiées ainsi qu'une dizaine de motocyclettes. Les membres du groupe armé se sont finalement mis en fuite par l'intervention des forces de sécurité.

Mardi dernier, 17 personnes avaient été tuées un peu plus au nord du pays, à Béléhédé.

Le nord du Burkina Faso est régulièrement la cible de groupes jihadistes. Le ministre de la Défense a assuré la « détermination du gouvernement à assurer la sécurité des populations », des promesses qui interviennent alors que les forces armées ont lancé en mai une opération dans les régions du Sahel, du nord et du centre nord. Baptisée « Doofu », cette opération succède à une autre, menée courant mars, dans les régions de l'est et du centre-est du pays, également touchées par les attaques.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.