Republier
Tchad

Tchad: le maire de Ndjamena suspendu de ses fonctions

Vue de Ndjamena. Photo prise le 15 août 2017.
© Xaume Olleros / AFP

Abdelaziz Saleh Damane a été suspendu de ses fonctions de maire de la capitale lundi 24 juin pour insubordination envers sa hiérarchie, selon le délégué général du gouvernement auprès de la commune qui a pris cette décision.

Des sources municipales indiquent que le délégué général du gouvernement et le maire de la capitale tchadienne ont eu un différend au sujet de la gestion du marché Cinquantenaire, situé dans le 6e arrondissement, dont la gestion a été attribuée par un décret à la mairie centrale.

Il y a une semaine, le délégué général du gouvernement, Djibert Younous, a écrit au maire pour lui demander de céder la gestion dudit marché à la commune du 6e arrondissement. Ce que le maire, Abdelaziz Saleh Damane, a refusé, indiquant qu’il fallait un décret pour attribuer la gestion dudit marché à une autre commune.

Après des échanges épistolaires entre la mairie et la tutelle, cette dernière a donné un délai d’une semaine pour que le marché soit transféré au 6e arrondissement. Lundi, constatant que le maire n’avait pas bougé, le délégué a décidé de le suspendre de ses fonctions pour insubordination.

Il y a deux ans, la commune du 6e arrondissement avait attaqué la mairie centrale de Ndjamena en justice pour obtenir la gestion dudit marché avant de désister.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.