Congo-B.: des chancelleries francophones décoreront les victimes du terrorisme

9e conférence des grandes chancelleries d'Afrique francophone subsaharienne et de France, à Brazzaville, le 30 juin 2019.
© Loïcia Martial/RFI

Réunies jusqu’à samedi 29 juin à Brazzaville dans le cadre de leur neuvième conférence qui s’est tenue sous le thème « diplomatie et décoration », les grandes chancelleries francophones d’Afrique subsaharienne et de France ont pris la résolution de décorer désormais les victimes du terrorisme, phénomène qui gangrène leur espace. Elles ont décidé également de changer la dénomination de leur organisation pour attirer plus de membres.

Une quinzaine de pays a pris part à cette conférence marquée par l’adoption d’une charte qui va désormais régir cette organisation. Elle a également adopté une recommandation portant sur la décoration des victimes du terrorisme dans l’espace francophone pour des raisons avancées par le général Benoit Puga, grand chancelier de la Légion d’honneur française.

« Il était nécessaire que l’ensemble des pays puisse avoir une possibilité, au moment où les familles (des victimes du terrorisme) font leur deuil de pouvoir leur exprimer le soutien de la nation. C’est à la fois une décoration, mais c’est aussi un accompagnement sur le plan juridique », a expliqué M. Puga.

Aux termes des assises de Brazzaville présidées par Jean-Baptiste Ondaye, secrétaire général de la présidence de la République du Congo, la conférence des grandes chancelleries d’Afrique francophone subsaharienne et de France a été rebaptisée Conférence internationale des grandes chancelleries francophones dans le but d’élargir son champ.

« Il s’agit d’un changement de dénomination qui porte en soi un programme généreux à savoir : ouvrir plus largement les portes de notre maison commune à d’autres États qui le désirent », a fait comprendre M. Ondaye.

Dakar la capitale sénégalaise abritera les assises de la dixième conférence en 2021.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.