RCA: la France prend la tête de l'EUTM, Florence Parly à Bangui

Des éléments des forces armées centrafricaines suivent un entraînement au tir, dispensé par des instructeurs de l'EUTM, au camp Kasaï à Bangui, le 17 septembre 2018.
© ©RFI/Gaël Grilhot

La ministre française des Armées, Florence Parly, est en déplacement en Centrafrique ce lundi 8 juillet. Une courte visite d’une journée au cours de laquelle la France prendra la relève du Portugal à la tête de l’EUTM, l’organisme européen de formation des FACA et de conseil en matière de défense et de sécurité aux autorités. Le ministre portugais de la Défense, João Gomes Cravinho, sera aussi présent. Le général portugais Maio passe donc officiellement le relais à la France après un an et demi à la tête de l’EUTM.

C’est le général Peltier qui prend officiellement le relais ce lundi pour une durée de 6 mois renouvelables. Après la passation, Florence Parly rencontrera le président Faustin-Archange Touadéra au palais de la Renaissance. Il devrait y être question de la coopération bilatérale franco-centrafricaine, mais aussi de l’élan que va donner la France à l’EUTM. Aujourd’hui en charge de la formation des FACA, il pourrait être question d’élargir sa mission d'appui aux forces de sécurité intérieure.

La France se retrouve une nouvelle fois sur le devant de la scène. Sa présence militaire dans le pays est aujourd’hui limitée à quelques centaines d’hommes. Dans le cadre de la coopération bilatérale, la France a livré récemment 1 400 fusils d’assaut à l’armée centrafricaine.

Une passation stratégique pour la ministre Parly dans un contexte particulier. La Russie qui dispose de 175 formateurs dans le pays veut aussi jouer son rôle. Elle mène d’ailleurs des formations dites complémentaires à Berengo, ce qui n’est pas sans faire grincer des dents certains acteurs sur le terrain qui dénoncent « le manque de cohérence » dans les apprentissages délivrés.

La haute représentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et à la sécurité, Federica Mogherini, est attendue dans la capitale centrafricaine en fin de semaine.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.