Parly à Bangui: «Il va falloir désarmer un certain nombre de groupes armés»

La ministre française des Armées Florence Parly répond aux questions des journalistes lors de sa visite à l'EUTM à Bangui, le 8 juillet 2019.
© AFP

Le général français Eric Peltier a succédé au général portugais Herminio Maio pour commander l'EUTM-RCA, qui forme des soldats des Forces armées centrafricaines (Faca). La ministre française des armées Florence Parly a fait le déplacement, et le président de la République Faustin Archange Touadera a assisté à la cérémonie

Après 18 mois passés à la tête de l’European Union Training Mission (EUTM) le général Herminio Maio tire les enseignements de sa mission. « Au-delà de la reconstruction matérielle et opérationnelle, a-t-il déclaré, seule une nouvelle mentalité basée sur un sentiment national solide, sur une adhésion ferme aux principes républicains et sur le respect des valeurs universelles permettra le relèvement durable des forces armées en RCA. »

Florence Parly, la ministre française des Armées, a évoqué quant à elle les priorités à venir pour l’EUTM et la France. « Il va falloir maintenant désarmer un certain nombre de groupes armés. C’est l’objet du processus de DDR qui doit être suivi, et c’est une très bonne chose que l’accord de paix et de réconciliation prévoient les mécanismes de suivi ; mais maintenant, en effet, il faut passer à la vitesse supérieure. En tout cas, la France, le général Peltier, l’EUTM seront aux côtés de la Centrafrique dans les prochains mois pour faciliter et accompagner ce mouvement de désarmement des groupes armés. Et bien sûr, auprès des Nations Unies afin que l’embargo sur les armes puisse être assoupli. »

Aucun mot n’a été dit sur la Russie. L’ambassadeur Titorenko a fait le déplacement à la cérémonie de passation. Il n’a pas non plus été question de nouvelles livraisons d’armes ou d’envoi de personnels armés supplémentaires.

►À lire aussi : RCA: à Obo, les Faca bien seules face à la situation sécuritaire dégradée

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.