Republier
Nigeria Islam

Nigeria: heurts entre manifestants chiites et forces de l'ordre à Abuja

Des pompiers éteignent un véhicule en flammes à la suite d'affrontements entre les forces de l'ordre et des manifestants du Mouvement islamique du Nigeria, devant les locaux de l'Assemblée nationale à Abuja, le 9 juillet 2019
© KOLA SULAIMON / AFP

Une quarantaine de manifestants chiites ont été arrêtés ce mardi à la suite de heurts avec des forces de sécurité à proximité de l'Assemblée nationale. Deux manifestants seraient morts dans les rangs du mouvement chiite tandis que la police déplore deux blessés, des officiers touchés par balle.

En s'approchant de l'une des principales institutions fédérales, le Mouvement islamique du Nigeria s'est lancé dans un nouveau défi frontal. Des membres du MIN auraient tenté de pénétrer de force dans l'enceinte de l'Assemblée nationale. C'est ainsi que la police justifie son usage de la force. Des témoins oculaires disent que le cortège était maintenu à distance par des forces antiémeute.

Les chiites promettent d'ailleurs de répéter les marches jusqu'à la libération de leur leader, Ibrahim Zakzaky. Le cheikh est détenu depuis décembre 2018 à la suite de clashs répétés avec l'armée nigériane. Son procès est sans cesse reporté depuis plusieurs mois.

Ibrahim Zakzaky serait en mauvaise santé, selon son avocat Me Femi Falana. Mais les autorités nigérianes considèrent le leader chiite comme une menace à l'ordre public, et refusent d'appliquer des décisions de justice ordonnant sa libération conditionnelle.

►À lire aussi Qui est le Mouvement islamique du Nigeria?

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.