Republier
Niger

Niger: l’activiste Abdourahamane Lirwana libéré

Des membres de la société civile nigérienne interpellés à leur siège, à Niamey, en marge de la manifestation contre la loi de finances, le 25 mars 2018.
© Moussa Kaka/RFI

L'avocat et activiste nigérien Abdourahamane Lirwana est libre. Il est sorti, samedi 13 juillet, de la prison de Dai-Kaina, dans l'ouest du Niger. Abdourahamane Lirwana a passé un an et quatre mois derrière les barreaux.

La justice nigérienne l'a condamné à deux ans de prison, dont un avec sursis, pour « outrage à magistrat ». C'était en juillet 2018, lors d'un procès contre quatre figures de la société civile - dont lui-même - pour une « manifestation interdite » contre la loi de Finances. Abdourahamane Lirwana se dit aujourd'hui soulagé d'avoir purgé sa peine mais il reste déterminé à poursuivre ses combats.

Je veux continuer à me battre contre la corruption, l’injustice et la violation des libertés individuelles au Niger mais aussi dans d’autres sphères notamment sur l’environnement et sur la santé. Des thèmes sur lesquels j’ai réfléchi pendant toute une année au cours de ma détention.

Abdourahamane Lirwana
14-07-2019 - Par Clémentine Pawlotsky

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.