Republier
Gabon Transport

Au Gabon, il est interdit de voyager la nuit pour limiter les accidents

Une rue de Libreville où circulent deux taxis.
© Flickr / Ryan / Creative Commons

Au Gabon, août marque la saison de départ en vacances. Selon des statistiques du ministère des Transports, les transporteurs terrestres font 30% de leur chiffre d’affaires annuel durant cette période. Août coïncide aussi avec la période des graves accidents de circulation. En 2016, une collision avait tué 18 personnes et blessé 5 autres. Le gouvernement avait décidé d’interdire de voyager la nuit. Une décision qui pénalise les transporteurs et les voyageurs.

La majorité des accidents est causée par l'état des routes, ce n'est pas le chauffeur

Plusieurs autres personnes s’embarquent. Tous ignorent l’interdiction de voyager la nuit.
04-08-2019 - Par Yves-Laurent Goma

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.