Niger: Issoufou plaide pour un renforcement de la lutte contre le terrorisme

Mahamadou Issoufou, président du Niger.
© RFI

Dans un discours prononcé à l'occasion de l'anniversaire de l'indépendance du Niger (3 août 1960), le président Mahamadou Issoufou a salué vendredi les « succès » de l'armée et des forces alliées dans la « lutte contre le terrorisme » au Sahel et exhorté les États de la région « à affiner leurs stratégies ».

Les opérations conjointes menées par les forces de défense nigériennes et les forces alliées françaises et américaines ont été « couronnée de succès » selon le président Mahamadou Issoufou.

Il a aussi fait le point sur l'action de la force mixte multinationale qui opère dans le bassin du lac Tchad et de la force anti-jihadiste du G5 Sahel : « la mutualisation des forces opérées s'avère être efficace dans la lutte contre les groupes terroristes et criminels. »

Pourtant, le chef d'État nigérien estime que « la monté en puissance de la force conjointe du G5 Sahel doit être accélérée » et que la recherche de financements doit être « renforcée ». « Il est évident que pour être efficace la lutte contre le terrorisme doit connaître la même priorité au niveau de l'ensemble de la communauté internationale. »

Car en « dépit des opérations militaires », « Boko Haram fait preuve d'une résilience » inquiétante dans la région du lac Tchad, selon Mahamadou Issoufou.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.