Présidentielle en Tunisie: les grands partis présentent leurs candidats

Le ministre de la Défense démissionaire, Abdelkarim Zbidi, qui fait partie des favoris de l'élection présidentille, dépose sa candidature à Tunis, le 7 août 2019.
© REUTERS/Zoubeir Souissi

En Tunisie, ils sont des dizaines de candidats à se présenter à l'élection présidentielle prévue le 15 septembre pour désigner le successeur de Béji Caïd Essebsi.

Plus de 50 aspirants à la présidence ont déjà déposé leur candidature auprès de l'Instance indépendante chargée des élections, depuis le 2 août, date de l'ouverture des dépôts. La période de dépôt prend fin vendredi midi.

Abdelkarim Zbidi, le désormais ex-ministre de la Défense, devrait s'imposer comme l'un des favoris de ce scrutin auquel il se présente en tant que candidat indépendant, même s'il bénéficie du soutien de deux partis laïcs : Nidaa Tounes et Afaq Tounes. Abdelkarim Zbidi a été très proche du président Béji Caïd Essebsi. Connu pour sa droiture, cet ancien médecin est perçu par une partie de la population comme au-dessus des partis politiques et des luttes de pouvoir qui ont ralenti les réformes économiques.

Un premier candidat Ennahdha à la présidentielle

Le parti d'inspiration islamiste Ennahdha a aussi présenté un candidat à la présidentielle, une première dans l'histoire de cette formation. Le conseil du parti a choisi Abdel Fattah Mourou pour conduire la bataille électorale.

Vice-président du Parlement, ce dernier a pris la tête du Parlement suite à la mort de Béji Caïd Essebsi, le chef du Parlement ayant été nommé président par intérim. Ennahdha, le plus grand parti au Parlement, misait avant le décès du président sur un succès aux législatives d'octobre initialement prévues avant la présidentielle. Le parti islamiste était réticent à l'idée de présenter un candidat et voulait jouer les faiseurs de roi, mais il a finalement changé d'avis.

L'ancien président Moncef Marzouki, ou encore Hamma al Hammami du parti Front populaire, font aussi partie des candidats qui ont déposé leurs dossiers mercredi.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.