Republier
Nigeria Islam

Nigeria: les militants du MIN sont choqués par l’interdiction du parti

Abuja, août 2018: manifestation de chiites militants ou sympathisants du MIN en soutien au cheikh Ibrahim el-Zakzaky pour le 1000e jour de sa détention (illustration).
© rfihausa

Il y a une semaine, Ibrahim el-Zakzaky, chef spirituel du Mouvement islamique du Nigeria, était libéré sous condition pour aller se faire soigner en Inde. Ses soutiens se réjouissent de cette libération mais se font discrets car depuis la parution, fin juillet, d'un acte légal interdisant cette organisation, le MIN est considéré comme un mouvement terroriste. Reportage de notre envoyé spécial dans l'Etat de Kaduna auprès de militants du MIN.

Sadiq et Ibrahim nous accueillent chez un de leur ami, membre comme eux du MIN. Un matelas à même le sol et quelques sacs de sport avec des vêtement meublent la minuscule chambre.

Sadiq se dit choqué par l'interdiction de leur mouvement.

Kaduna: à la rencontre de militants du MIN, un reportage de notre envoyé spécial
12-08-2019 - Par Moïse Gomis

« Je n'ai jamais été impliqué dans la violence, nous assure t-il. Je n'ai jamais tué quelqu'un. Je n'ai jamais brûlé de véhicule ou de bâtiment. Vous ne pouvez pas me taxer de terroriste. Mais si vous le faites, alors vous devez démontrer que je suis un terroriste ! Vous ne pouvez pas juste mettre la lumière sur moi gratuitement et déclarer que je suis un terroriste. »

À lire aussi : Qui est le Mouvement islamique du Nigeria ?

Une colère froide anime Ibrahim. Il était en première ligne des manifestations du mouvement chiite sur Abuja depuis plus d'un an. La mâchoire serrée, Ibrahim reste déterminé.

« Comment vingt millions de chiites au Nigeria pourraient se transformer en terroristes ? Et Buhari, il connaît l'islam chiite ! Et le chiisme existe au Nigeria depuis longtemps !!!!!!!  Mon père était dans le MIN. Ma mère aussi. Moi j'ai grandi dans le Mouvement islamique du Nigeria. Je crois en ce mouvement. Et je continuerai à contribuer au MIN jusqu'à ma mort. »

Toutes les activités du MIN ont été déclarées illégales, Abuja lui reprochant sa défiance vis de la République fédérale et l'usage d'armes à feux durant des processions sur la voies publiques. Les récentes morts d'un officier de police et d'un journaliste lors d'une manifestation organisée par ce mouvement chiite ont accéléré l'interdiction de l'organisation de cheikh Ibrahim El-Zakzaky

Ibrahim et Sadiq ont juré fidélité au cheikh Ibrahim ZAKZAKY. Et pour eux, la libération même conditionnelle de leur leader religieux, est une première victoire.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.