Faustin-Archange Touadéra: en RCA, «les armes doivent se taire»

Le président centrafricain Touadéra lors de la signature de l'accord de paix à Khartoum, le 5 février 2019 (image d'illustration).
© REUTERS/Mohamed Nureldin Abdallah/File Photo

La RCA fête, ce 13 août, le 59e anniversaire de son indépendance. Alors que le pays vit une crise militaro-politique depuis plusieurs années, le chef de l’État, le professeur Faustin-Archange Touadéra, a prononcé une déclaration qui appelle au patriotisme et à l’unité du pays alors qu’un accord de paix critiqué a été signé en février 2019 à Bangui entre le gouvernement et quatorze groupes armés.

Le chef de l’État appelle les Centrafricains à s’inspirer de l’esprit du 13 août qui a permis aux pères fondateurs d’accéder à l’indépendance. Pour Faustin Archange Touadera, « les armes doivent se taire et laisser la place à la réconciliation et à la reconstruction. J’entends ici et là des voix contraires, discordantes s’élever dans le pays. J’entends ces voix qui s’interrogent. Je les comprends. »

Pas de paix sans dignité

« À ceux qui doutent, mon message est le suivant, poursuit le chef de l'État : nul accord de paix n’est parfait. Cet accord est à l’image de ce que nous sommes des êtres perfectibles mais cet accord est ce que nous avons de plus proche d’une paix définitive et durable. A ceux qui douteraient encore je tiens à les rassurer qu’il n’y a pas de paix possible si la dignité n’est pas rendue aux victimes, pas de paix possible si nous n’accédons pas aux demandes des victimes, pas de paix possible si la justice n’est pas au rendez-vous. »

« Mes chers compatriotes, conclut Faustin Archange Touadera, je vous invite tous à apporter votre petite pierre à l’édifice. Il nous appartient désormais de relever ensemble ce défi soyons les volontaires de la paix. »

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.