Tchad: une femme kamikaze se fait exploser et tue 6 personnes à Kaïga-Kindjiria

Vue du lac Tchad prise le 16 juillet 2016 dans la région de Bol, chef-lieu de la région du Lac (image d'illustration).
© SIA KAMBOU / AFP

Au Tchad, une femme kamikaze s’est introduite dans une concession et a déclenché sa charge. Six personnes dont l'auteure de l'attentat-suicide ont été tuées la nuit dernière dans la région du lac Tchad.

L’explosion a eu lieu à Kaïga-Kindjiria, une localité de la partie nord du lac Tchad. Au milieu de la nuit, alors que certains habitants n’étaient pas encore endormis, une femme s’est introduite dans la cour d'un bâtiment et a actionné sa ceinture d’explosifs. Cinq personnes ont été tuées sur le coup parmi lesquels un militaire. On compte aussi de nombreux blessés.

Risques à l'occasion de la Tabaski

Cela fait plusieurs mois que le lac Tchad n’avait pas connu d’attaque de kamikazes, le groupe islamiste Boko Haram ayant changé de mode opératoire. Mais ces dernières semaines, les services de sécurité ont attiré l’attention sur le risque d’explosion à l’occasion de la Tabaski.

Niveau de sécurité relevé

Le dispositif a été renforcé dans les centres névralgiques et le niveau de sécurité relevé sur la partie nord du lac Tchad qui a enregistré la plupart des attaques ces derniers mois. « La garde a été baissée au lendemain de la fête et ils en ont profité », commente une source sécuritaire.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.