Burundi: le corps d’un jeune albinos retrouvé démembré

Les enfants albinos sont en danger dans beaucoup de pays d'Afrique.
© TONY KARUMBA / AFP

Selon l’association Albinos sans frontières, le cadavre d’un jeune albinos disparu a été retrouvé samedi 17 août dans le nord-ouest du pays.

Le corps de Bonheur Niyonkuru, 15 ans, a été retrouvé samedi soir dans le nord-ouest du pays, à proximité de la frontière avec la République démocratique du Congo, dans la province de Cibitoke. La disparition de l'adolescent albinos avait été signalée mardi soir.

Depuis 2008, une vingtaine de personnes souffrant d'albinisme ont été tuées au Burundi.

Selon Kazungu Kassim, le président de l'association Albinos sans frontières, le dernier cas remontait à 2016. Mais un petit garçon albinos de 4 ans est porté disparu depuis octobre 2018 dans la commune de Cendajuri, près de la frontière tanzanienne.

L’enfant a été trouvé avec des membres de son corps manquants. Une jambe et le bras droit ont été coupés, ainsi que la langue.

Kazungu Kassim, président de l'association Albinos sans frontières
19-08-2019 - Par Coralie Pierret

Dans certains pays africains, les albinos sont pourchassés, tués et amputés de membres et d'organes, ensuite utilisés pour des rituels magiques censés apporter richesse et chance.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.