RDC: le nouveau gouvernement bientôt investi par les députés?

Le président congolais Félix Tshisekedi lors d'un déplacement à Goma, dans la province du Nord-Kivu, le 14 avril 2019.
© ALEXIS HUGUET / AFP

Attendu depuis sept mois, le premier gouvernement de Félix Tshisékédi pourrait être mis en place dans les jours qui viennent à Kinshasa. L'investiture de la nouvelle équipe ministérielle fait partie de l'ordre du jour d'une session extraordinaire de l’Assemblée nationale, convoquée à la demande du président congolais à partir de ce lundi 19 août dans l'après-midi.

La publication de l’équipe gouvernementale devrait intervenir dans les tout prochains jours, si ce n'est les prochaines heures. Un tweet posté à la fin de la semaine dernière par les services du Premier ministre, le laisse présager. Sylvestre Ilunga Ilunkamba espère remettre au chef de l’État, en ce début de semaine, « une mouture sur laquelle il se sera mis d’accord avec chacune des deux plateformes » de la coalition.

À en croire ces mêmes services, les premières copies déposées avaient été rejetées au motif que le travail était inachevé. Selon une source proche des négociateurs qui a requis l’anonymat, les critères du genre et de la représentativité de la jeunesse n’avaient pas été observés. Les coordonnateurs du FCC et du Cach devaient donc retourner le week-end leurs copies corrigées pour permettre au président de la République de nommer rapidement le gouvernement, et à l’Assemblée nationale d’investir l’équipe.

Cette session extraordinaire pourrait connaître quelques perturbations, à propos notamment de la validation des mandats d’une trentaine de députés repêchés par la Cour constitutionnelle. A côté d’eux se trouvent autant d’autres qui revendiquent eux aussi la qualité de député. Tous les deux groupes disposent des arrêts de la Cour constitutionnelle.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.