Burkina: 24 militaires tués dans une «attaque d'envergure»

La zone du Soum, dans le nord du Burkina Faso, où a eu lieu l'attaque ce lundi 19 août.
© RFI

Les forces armées burkinabè ont été la cible d’une attaque de « groupes armés terroristes » lundi 19 août, dans le nord du pays.

L’attaque s’est déroulée tôt lundi vers 5h du matin. L’état-major général des armées burkinabè écrit dans un communiqué que le détachement de Koutougou, dans la province du Soum, a été la cible d’une « attaque d’envergure » par des « groupes armés terroristes ». Des hommes armés à motos et en véhicules sont arrivés du côté de la frontière avec le Mali, selon une source sécuritaire.

Officiellement, cette attaque a fait « 24 morts et 7 blessés », selon le dernier bilan donné par l’état-major général des armées, qui évoque aussi « 5 disparus ». Le matériel a été incendié et des armes emportées par les assaillants. L'attaque pourrait être la importante perpétrée par des groupes jihadistes au Burkina Faso.

En réaction, une vaste opération aérienne et terrestre de ratissage a permis de neutraliser de nombreux assaillants, toujours selon l’état-major, sans donner plus de détails.

Qui a participé à cette risposte ? La question reste ouverte, mais une chose est sûre : les forces françaises Barkhane et l'armée malienne mènent ensemble des opérations conjointes dans la région voisine du Gourma, confirme le ministère malien de la Défense.

En exprimant sa solidarité avec les forces de défense et de sécurité, le gouvernement burkinabè, par la voix de son porte-parole, réaffirme sa détermination à parvenir à une sécurisation des personnes et des biens sur l’ensemble du territoire national.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.