L'avenir politique de Blé Goudé passe par l'alliance avec le front anti-Ouattara

Charles Blé Goudé, ex-leader des Jeunes Patriotes, le 15 janvier 2019 à La Haye, après l'annonce de son acquittement par la CPI.
© Peter Dejong/Pool via REUTERS

Charles Blé Goudé a annoncé ce mercredi 21 août l'adhésion de son parti, le Congrès panafricain pour la justice et l'égalité des peuples, à la plate-forme regroupant les partis d'opposition à Alassane Ouattara. L'ancien ministre de Laurent Gbagbo réside toujours à La Haye, aux Pays-Bas, dans l'attente d'un appel de la procureure suite à son acquittement de crimes contre l'humanité par la CPI. C'est donc une délégation du PDCI-RDA, le parti de Henri Konan Bédié, qui est venue à la rencontre du président du COJEP.

Contrairement à son président et son « maître » Laurent Gbagbo, Charles Blé Goudé n’a pas encore eu l’honneur de rencontrer Henri Konan Bédié. Le patron du PDCI a mandaté une délégation conduite par le secrétaire exécutif du parti Maurice Kakou Guikahué, accompagné de l’ex-maire du Plateau Noel Akossi-Bendjo, autre poids lourd du parti, en exil à Paris depuis un an.

La rencontre à La Haye a essentiellement donné lieu à des échanges de courtoisie. Dans une vidéo, on peut entendre le secrétaire Guikahué transmettre le message d’Henri Konan Bédié destiné à l’ancien leader des Jeunes patriotes. Le patron du PDCI lui souhaite un acquittement définitif de la CPI, et le félicite pour sa récente élection à la tête de son parti, le Congrès panafricain pour la justice et l’égalité entre les peuples.

L'échange s'est conclu par les remerciements de Bédié pour l'adhésion du COJEP à l'alliance anti-Ouattara. Il n'est pas encore établi si ce rapprochement est compatible avec une candidature de Charles Blé Goudé à la présidentielle de l'année prochaine.

Toujours est-il que ces derniers mois, le président du COJEP nouvellement élu a envoyé des signaux contraires sur son avenir. En mai dernier, il déclarait qu'il ne serait candidat à rien en 2020. Mais il assurait un mois plus tard à nos confrères de France 24 ses ambitions pour diriger un jour son pays. Les membres du COJEP affirment quant à eux que le parti présentera forcément un candidat pour le prochain scrutin présidentiel.

Cette adhésion à l'alliance anti-Ouattara intervient un mois après la discussion entre Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo. Charles Blé Goudé jure qu'il restera fidèle à Gbagbo tant que celui-ci sera actif dans la vie politique ivoirienne.  Avec cette rencontre et la tenue du premier congrès de son parti à Abidjan dimanche dernier, Charles Blé Goudé reprend du poids sur la balance politique ivoirienne, à treize mois de la présidentielle.

Des figures comme Blé Goudé ou Guillaume Soro sont des "cadets politiques". Ils faisaient de la politique dans le sillage des grands frères, donc Laurent Gbagbo dans le cas de Blé Goudé. Mais ces jeunes aspirent aussi à devenir de grandes figures politiques, des "aînés politiques".

Francis Akindes
22-08-2019 - Par Léa-Lisa Westerhoff

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.