Republier
Sénégal

Sénégal: décès du ministre Amath Dansokho, figure emblématique de la gauche

Réunion de leaders de l'opposition sénégalaise: Moustapha Niasse (g.), Macky sall (2e g.), Amath Dansokho (2e dr.) et Ousmane Tanore Dieng (dr.), le 10 mars 2012 à Dakar.
© AFP/Seyllou

Au Sénégal, le ministre Amath Dansokho, figure majeure de la vie politique sénégalaise, est décédé, vendredi soir, à Dakar, à l’âge de 82 ans, des suites d’une longue maladie. Opposant aux présidents Léopold Sédar Senghor, Abdou Diouf et Abdoulaye Wade, Dansokho aura marqué la vie publique du pays, depuis les années 50.

« Le Sénégal vient de perdre un patriote, un combattant de la liberté et du progrès, un homme d’une qualité humaine remarquable ». C’est par ces mots que le président Macky Sall a rendu hommage à Amath Dansokho.

Militant communiste, membre du Parti africain de l’indépendance, dès 1957, puis cofondateur du Parti de l’indépendance et du travail, il aura vécu de nombreuses années en exil, notamment à Prague, à l’époque de la Guerre froide.

Mais dès les années 80 et l’ouverture politique, Abdou Diouf le fait rentrer au gouvernement. Toutefois, il sera rapidement écarté du cercle du pouvoir en raison de ses critiques de la gestion du pays.

Personnage clé

« C’est une personnalité clé dans les changements politiques sénégalais, un homme d’une grande ouverture d’esprit et d’une intelligence politique extraordinaire », relève son ami Alioune Tine avec qui il avait lancé le mouvement du 23 juin contre un troisième mandat d’Abdoulaye Wade. Abdoulaye Wade qu’il avait contribué à faire accéder au pouvoir en 2000.

Là encore, le nouveau président sénégalais le nommera ministre avant de le faire démissionner et c’est dans ce contexte qu’Amath Dansoko, figure de la gauche sénégalaise, soutiendra Macky Sall à la présidence de la République.

Depuis Biarritz, ce dernier a salué la mémoire d'un homme « très généreux, très fort dans ses engagements mais aussi très ouvert », doté d'une « grande intelligence politique ». Macky Sall a estimé que « sans son apport en 2012 », il n'aurait « pas été élu » car il était le « trait d'union de l'opposition sénégalaise » et le « dénominateur commun ». « C'est une grande perte pour le Sénégal, l'Afrique et toute l'humanité », a conclu le président sénégalais.

L’homme de tous les combats

Landing Savané, dirigeant de gauche, rend également hommage à un homme de conviction. Dansokho était l'homme de tous les combats, se souvient-il. « Il était présent avec nous et d’autres forces politiques pendant tous les combats de la période post 68 qui ont abouti finalement à l’alternance politique au Sénégal, en l’an 2000. »

L'homme politique insiste aussi sur sa célèbre franchise. « Il n’avait pas de langue de bois. Chaque fois que quelque chose se passait et qu’il était contre, il le disait haut et fort au risque de choquer beaucoup d’entre nous. Souvent, j’avais des apartés avec lui où je lui disais: "écoute, il faut quand même essayer de mieux faire passer ton message". Mais c’était un homme de vérité, un homme de conviction et c’est l’image la plus forte que tout le Sénégal garde de lui, d’ailleurs. Il pouvait avoir tort mais il n’avait pas peur de ses convictions et il les assurait. Il aura contribué, encore une fois, de façon très positive, à faire bouger les lignes dans ce pays. Le Sénégal entier le reconnaît et lui en sera reconnaissant ».

Nous pourrions parler des heures de l’empreinte qu’il a laissée sur le continent africain, dans le monde mais essentiellement au Sénégal

Moustapha Niasse
25-08-2019 - Par Marie-Pierre Olphand

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.