Republier
RDC

RDC: vague de retours volontaires de réfugiés congolais exilés en Angola

Le camp de réfugiés de Lovua, à une centaine de kilomètres de la frontière congolaise, accueille notamment des réfugiés congolais qui ont fui les violences au Kasaï (image d'archives).
© RFI/Sonia Rolley

Des milliers de réfugiés congolais exilés en Angola ont pris ces derniers jours le chemin du retour vers leur pays d'origine. En 2017, un conflit a éclaté dans le centre du pays, provoquant la fuite des civils. Environ 27 000 d'entre eux avaient trouvé refuge en Angola.

Depuis le 18 août, plus de 8 500 réfugiés congolais ont spontanément quitté le camp de Lovua en Angola pour revenir en RDC. Selon le Haut-Commissariat pour les réfugiés, ces retours spontanés sont encouragés par l'annonce d'une amélioration de la sécurité dans le Kasaï, ravagé par un conflit civil meurtrier.

Cette vague de retours volontaires n'avait pas été anticipée par le programme de l'ONU. Celui-ci tente tout de même d'établir un cadre sécuritaire. « On a des moniteurs qui sont tout au long de la route pour vérifier qu'ils se dirigent bien vers la RDC en sûreté », expliqueFabien Faivre, chargé des relations extérieures pour le HCR.

« On a aussi des moniteurs à la frontière justement pour monitorer et compter le nombre de réfugiés congolais qui retournent en RDC. On parlait de 1 000 réfugiés pour le moment qui se retrouvent à la frontière en RDC et selon nos sources on attend plus ou moins 2 000 personnes dans les jours à venir. »

Les autorités angolaises ont quant à elles déployé huit camions pour transporter les réfugiés. Même si certains ont préféré se diriger vers la frontière par leurs propres moyens.

Des précisions sont attendues sur la création d'un centre de transit qui découle des discussions tripartites entre l'Angola, la RDC et le HCR. Les discussions sont toujours en cours.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.