La Somalie crie de nouveau famine

Des familles somalies dans un camp, au sud-est de l'Ethiopie, lors d'une distribution de nourriture. Photo datée du 27 janvier 2018.
© © AFP/YONAS TADESSE

Les acteurs humanitaires appellent la communauté internationale à se mobiliser pour éviter une nouvelle catastrophe en Somalie. Selon l’ONU, si l’aide n’est pas renforcée d’urgence, plus de deux millions de personnes risquent une famine d’ici à décembre.

Tous les voyants sont au rouge. La dernière saison des pluies a été une fois de plus décevante et la Somalie a connu sa pire récolte de céréales depuis 2011 selon la FAO.

Résultat : au moins deux millions d’habitants risquent une crise alimentaire sévère d’ici décembre. En tout, on aurait ainsi à la fin de l’année, plus de six millions de Somaliens en situation de malnutrition. Quasiment la moitié de la population.

Une catastrophe due à une série de chocs climatiques. Selon Save The Children, depuis 2015, sept des huit dernières saisons des pluies ont été soit faibles soit inexistantes. Un constat auquel s’ajoutent des périodes chaudes particulièrement brutales. D’après l’ONU, le pays a connu un « rythme de précipitations totalement irrégulier qui a entraîné une perte massive des récoltes et du bétail en juillet ».

Mohamud Mohamed Hassan, représentant de Save The Children pour la Somalie, explique que ses « pires craintes sont confirmées. Les familles n’ont pas eu assez de temps pour se remettre de la sécheresse de 2017, quand leurs troupeaux sont morts en masse et que des milliers de personnes ont dû fuir dans des camps ». Selon lui, il faut deux saisons de bonnes pluies pour effacer une mauvaise saison. « Mais la fréquence et la sévérité des sécheresses actuelles sont sans précédent », dit-il.

Un programme humanitaire de six mois, évaluée à 487 millions de dollars avait été lancée en juin. Mais les dons n’atteignent même pas la moitié.

→ Lire aussi : Sécheresse dans la Corne de l'Afrique: l’UE débloque 50 millions d’euros d’aide

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.