Republier
Mali Niger

Mali: le président nigérien Mahamadou Issoufou alerte sur le statut de Kidal

Le président du Niger, Mahamadou Issoufou. (Image d'illustration)
© SIMON MAINA / AFP

Le président nigérien Mahamadou Issoufou a effectué, samedi 7 septembre, une « visite d’amitié et de travail » au Mali. Les questions sécuritaires ainsi que le renforcement de la coopération bilatérale dans la lutte contre le terrorisme ont été notamment au centre des entretiens entre les chefs de l’État du Niger et du Mali.

Au cours d'une conférence conjointe aux côtés de son homologue malien,  Mahamadou Issoufou a déclaré que le statut de Kidal, toujours aux mains des d'ex-rebelles, est une menace pour le Niger et que des actes terroristes sont parfois commis avec la complicité de certains signataires de l'accord de paix d'Alger.

Le statut de Kidal est une menace pour la sécurité intérieure du Niger. Et en plus, nous constatons, avec beaucoup de regrets, qu’il y a des mouvements signataires des accords de paix d’Alger qui ont une position ambigüe et qu’il y a des mouvements signataires des accords de paix d’Alger qui sont de connivence avec les terroristes. Nous ne pouvons plus l’admettre.

Mahamadou Issoufou
08-09-2019 - Par Serge Daniel

► À lire aussi : Mali: l'administration peut-elle revenir à Kidal malgré les violences ?

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.