Mauritanie: les députés valident sans surprise le programme de gouvernement

Le nouveau président mauritanien, Mohamed Ould Ghazouani, ici lors de sa prestation de serment, le 1er août 2019 à Nouakchott.
© Seyllou / afp

En Mauritanie, le Parlement mauritanien a approuvé le programme du gouvernement pour les cinq prochaines années. Présenté par  le nouveau Premier ministre à la faveur de cette session extraordinaire, le document reprend les engagements électoraux du nouveau président mauritanien Mohamed Ould Ghazouani durant la présidentielle du mois de juin dernier.

Adopté par l’écrasante majorité des élus, le programme du gouvernement mauritanien pour les cinq prochaines années, est notamment axé sur la consolidation de l’unité nationale et la construction d’un Etat de droit. C’est l’un des engagements du  président mauritanien Mohamed Ould ghazouani.

Le Premier ministre l’a rappelé devant les parlementaires. « Ce programme vise tout particulièrement tout ce qui peut promouvoir et renforcer l’unité nationale, a martelé Ismael Ould Bodé Ould Cheikh Sidiya. Pour nous, l’unité nationale, c’est la réforme de la justice, l’unité c’est offrir à tous les citoyens les meilleures conditions de vie. L’unité nationale, c’est éduquer et soigner les Mauritaniens, rassurer tous les citoyens afin qu’ils vivent cette citoyenneté dans la dignité. »

Le Premier ministre mauritanien a également réaffirmé la détermination du gouvernement à travailler pour diversifier l’économie nationale et promouvoir la bonne gouvernance.

Mais l’optimisme du Premier ministre est loin d’être partagé par l’opposition. « La crise de confiance entre les différents acteurs politiques et économiques est profonde. L'économie nationale s'écroule et est incapable de répondre aux besoins vitaux des populations », a rétorqué Khalilou Ould Dédé, de l’Union des Forces de progrès. Celui-ci fait partie des 19 parlementaires de l’opposition qui ont voté contre  le programme du gouvernement.

Un programme validé par 149 députés sur 157.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.