Ebola en RDC: Oly Ilunga n'a jamais tenté de fuir, selon son avocat

Le Docteur Oly Ilunga, ministre de la Santé de la RDC, lors d'une conférence de presse à l'issue d'une réunion des Nations Unies sur le virus Ebola en République démocratique du Congo, tenue à Genève, le 15 juillet 2019.
© FABRICE COFFRINI / AFP

Soupçonné d'avoir détourné des fonds alloués à la lutte contre Ebola, l'ex-ministre de la Santé congolais Oly Ilunga est en garde à vue depuis le 14 septembre. Il doit être présenté au parquet le 16 septembre. Son avocat rejette les allégations de la police, selon lesquelles il aurait tenté de fuir la RDC.

Mis en cause dans une affaire de détournements de fonds, l’ancien ministre congolais de la Santé, le docteur Oly Ilunga, n’a jamais tenté de fuir la République démocratique du Congo, affirme son avocat, Maître Guy Kabeya, qui rejette les accusations des autorités.

La police avait en effet affirmé sur son compte Twitter que le docteur Oly Ilunga avait cherché à quitter Kinshasa pour Brazzaville. Soupçonné d’avoir détourné plus de 4 millions de dollars alloués par le gouvernement à la lutte contre Ebola, l'ancien ministre est en garde à vue depuis le 14 septembre.

« Deux tweets de la police nationale congolaise ont prétendu que le docteur Ilunga allait s'échapper vers Brazzaville, explique Me Guy Kabeya. Sur cette base, ils ont émis un mandat d'amener. Ils l'ont arrêté et ramené à la police judiciaire. On va utiliser les voies légales pour obtenir sa libération. Sur le fond, il faut qu'on démonte point par point les accusations. Nous attendons les preuves. »

« Violation des droits de la défense »

Selon son avocat, Oly Ilunga devrait être présenté au parquet ce 16 septembre. Maître Guy Kabeya regrette, par ailleurs, d'avoir été empêché de voir son client, ce 15 septembre, au commissariat de la police nationale. Il s'agit, à ses yeux, d'une violation des droits de la défense.

Ebola en RDC: démission du ministre de la Santé Oly Ilunga

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.