Republier
Tchad

Tchad: l'ancien président Lol Mahamat Choua décède à l'âge de 80 ans

L'ancien président tchadien Lol Mahamat Choua en 2008 à Ndjamena.
© Patrick FORT / AFP

L’ancien président de la République tchadienne, Lol Mahamat Choua, est mort ce dimanche 15 septembre des suites d’une longue maladie à l’âge de 80 ans, selon des sources familiales jointes par RFI. Celui qui a dirigé le Tchad d’avril à septembre 1979 était député et président du groupe parlementaire de son parti depuis deux législatures.

Lol Mahamat Choua avait dirigé le Tchad pendant pendant les périodes de trouble que le pays avait connu à la fin des années 1970, avant de devenir un sage dans le marigot politique tchadien.

Ses collègues députés de la législature en cours l'appelaient « le vieux » ou « le doyen ». Lol Mahamat Choua était député et président du groupe parlementaire de son parti depuis deux législatures.

Courtois et pondéré, l’ancien président, diplômé en administration publique, s’est retrouvé en première ligne pendant la guerre de la fin des années 1970 lors des négociations entre groupes militaires. Mais son passage à la tête de l’État ne sera que de courte durée.

Conseiller de crise

En 1990, quand Idriss Déby prend le pouvoir, il crée son parti, le Rassemblement pour la démocratie et le progrès (RDP), et participe à la Conférence nationale souveraine. Il est élu président du Conseil supérieur de la transition, le Parlement provisoire, puis député à partir de 1997.

Depuis, il n’avait plus quitté le Parlement et la scène politique où il jouait le rôle de conseiller aidant à dénouer les crises. En 2008, quand les rebelles investissent la capitale, il est brutalement interpellé avant d’être relâché. Depuis deux ans, il s’était retiré de la vie publique en raison de sa santé déclinante.

C’est quelqu’un qui a contribué au développement de la démocratie dans notre pays. C’était un homme de conviction qui a pu impulser - via cette vision d’ancien chef d’Etat, de député, de chef de parti - une expérience extrêmement riche qui a marqué des générations.

«Un homme de valeur et de consensus» unanimement salué par la classe politique tchadienne
15-09-2019 - Par Aurélie Bazzara

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.