Republier
Mali

Mali: violences sporadiques à Tombouctou, deux enfants tués

Vue de Tombouctou, au Mali. (Photo d'illustration)
© Peter Langer/Getty Images

Au moins deux fillettes ont été tués à Tombouctou jeudi 19 septembre, en marge des violences intercommunautaires. Depuis quelques jours, de jeunes natifs de la localité s'organisent pour, disent-il, assurer la sécurité dans la ville, où les vols de véhicules et attaques sont fréquents. La mission de l'ONU au Mali se dit préoccupée.

Les tensions à Tombouctou se sont étendues sur deux jours. Mercredi, de jeunes sédentaires organisaient dans des quartiers de la ville des patrouilles de sécurisation. Un véhicule passe. Il refuse de s’arrêter. Les jeunes affirment que des coups de feu ont été tirés depuis ce véhicule dans leur direction. Deux blessés.

Ensuite, ce jeudi au saut lit, plusieurs dizaines de jeunes sédentaires de Tombouctou se sont dirigés vers le domicile d’un élu d’une localité voisine, mais qui habite la ville. Il est soupçonné d’être le propriétaire du véhicule de la veille. Des scènes de violences s'ensuivent, à nouveau des coups de feux sont entendus. Au moins une maison est incendiée, un véhicule brûlé, une moto retrouvée calcinée... La Croix-Rouge porte assistance à des blessés à l’hôpital.

De son côté, la mission de l’ONU sur place appelle au calme, intervient auprès des deux parties pour apaiser la situation. Mais vers l’ouest, des tirs sur un véhicule qui quittait la ville sont entendus. À l’intérieur, deux fillettes sont tuées.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.