RDC: à Bruxelles, Félix Tshisekedi à la rencontre d'un public acquis à sa cause

Des partisans du président Tshisekedi accueillent ce dernier à l'aéroport militaire de Bruxelles, le 16 septembre 2019.
© Benoit Doppagne/Pool via REUTERS

La visite privée de Félix Tshisekedi en Belgique a été l'occasion pour lui comme pour ses proches de mettre en avant ce passé militant qu'il a développé à Bruxelles et lutter contre des idées reçues.

Il y a des commentaires qui agacent les proches du nouveau chef de l'État, c'est qu'on accuse Félix Tshisekedi d'avoir passé ses années à Bruxelles à s'amuser, de ne pas avoir étudié ou travaillé pour devenir président aujourd'hui. Jean-Claude Kalonji est un parent, il était sur les bancs de l'école avec lui. « Les gens disent qu'il n'a pas fait ses études ici, qu'il n'a pas étudié. J'ai dit non, c'est du mensonge, il a étudié ici. Dans la famille, personne ne s'intéressait à la politique, il était le seul. il ne devait pas avoir 18 ans quand il a commencé à militer dans ce parti ; voilà, à 56 ans, il est devenu président de la République. On ne peut pas s'étonner. »

JBK Kamuala est le président du Mouvement tshisekediste pour le changement. Lui garde en tête ces images de février 1991 à l'aéroport de Zaventem. Ce jour-là, Étienne Tshisekedi doit rentrer au Congo, il est interpellé par la police belge sur base d'un avis d'expulsion vieux de trois ans et son fils prend sa défense. « Ce qui me reste en mémoire, c'est le jour où il s'est battu avec la police belge à l'aéroport. Voilà, la police a commencé à taper, il s'est défendu. C'est un ancien boxeur hein ! »

Lors de son meeting devant la diaspora, le nouveau chef de l'État a insisté sur l'importance de son parcours militant en Belgique et de cette expérience d'exil. Il s'est présenté comme le fils, le père, le frère, l'ami, un président qui se veut accessible pour mieux marquer sa différence avec son prédécesseur.

→ Lire aussi : Des voix s'élèvent contre la visite de Tshisekedi en Belgique

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.