Centrafrique: l'émouvante première du film «Camille» à Bangui

Vue de Bangui, en République centrafricaine (image d'illustration).
© REUTERS/Siegfried Modola/File Photo

Hier, vendredi 20 septembre au soir, s’est tenue à Bangui la première du film « Camille », en présence du réalisateur, Boris Lojkine, et de l'actrice qui incarne Camille, Nina Meurisse. Ce film, tourné en partie en Centrafrique, raconte la vie de la photojournaliste Camille Lepage, tuée dans le pays en mai 2014. Le long-métrage retrace les mois passés sur le terrain de la photojournaliste avec en arrière-plan les événements douloureux de l’époque. Ce qui a beaucoup remué les spectateurs centrafricains présents.

Aux moments les plus intenses la salle est plongée dans le silence...

La première et émouvante projection du film «Camille» à Bangui
21-09-2019 - Par Charlotte Cosset

Le film a beaucoup touché l'humanitaire Guillaume Cailleaux qui travaille toujours en Centrafrique. Il a bien connu Camille Lepage puisqu'il a vécu plusieurs semaines avec elle en collocation à Bangui. Il témoigne pour RFI :

« Il [le film, ndlr] est tellement proche qu’il m’a beaucoup ému pendant toute la diffusion. J’ai retrouvé Camille, je lui avais donné rendez-vous, et je l’ai rencontrée ce soir. Je l’ai rencontrée dans plein de détails, jusque dans les mimiques, et jusque aussi dans des comportements, dans son approche, dans sa conviction et dans sa détermination. Par exemple, les cigarettes, par exemple aussi des comportements toujours très déterminés, toujours à vouloir justifier et puis aussi toujours à poser des questions, mais ça c’est le propre des journalistes.

Mon sentiment est partagé. Il m’a rempli d’émotion et aussi il me fait aller de l’avant tout comme irait Camille aujourd’hui si elle était ici en Centrafrique. Elle ferait des reportages sur la Centrafrique qui marche, la Centrafrique qui bouge et la Centrafrique qui évolue dans le bon sens. »

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.