Madagascar: «Nofynofy» projeté à la fête du cinéma de l’Institut français

Vue aérienne du port de Tamatave, dans l'est de Madagascar (image d'illustration).
© Wikimedia Commons / JialiangGao

La fête du cinéma se tient à l’Institut français de Madagascar et c’est le dernier jour ce dimanche pour voir le nouveau long métrage du réalisateur malgache Mickaël Andrianaly. Le film documentaire « Nofinofy », « rêve » en français, est présenté pour la première fois dans son pays d’origine. Un huis clos poignant  dans la petite cabane sombre et délabrée de Roméo, coiffeur de Tamatave.

Quelques planches de bois dans l’un des quartiers les plus pauvres de Tamatave. Inscrit à la craie "Coiffeur". C’est ici que Roméo a été contraint de s’installer. Plus tôt, la mairie a démoli son salon de la grande rue. Dans ces quelques mètres carrés défilent les clients et leurs inquiétudes : le chômage, les vols, l’alcool et bien sûr la politique...

Reportage
28-09-2019 - Par RFI

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.