Republier
Algérie

Nouveau vendredi de manifestations dans 30 régions de l'Algérie

Les Algériens ont encore manifesté en masse vendredi 11 octobre, dans les rues d'Alger et partout dans le pays.
© Ryad KRAMDI / AFP

34e semaine de manifestation hier dans plus de 30 des 48 régions du pays. Alors que mardi, pour la première fois, les forces de l’ordre ont tenté d’empêcher la manifestation des étudiants, dans la capitale, des dizaines de milliers de manifestants ont protesté sans heurts. Cette semaine, les manifestants demandaient toujours le départ du chef d’état-major Ahmed Gaid Salah, mais les revendications ont aussi pris une tournure économique.

Il tient au-dessus de la tête une pancarte contre la loi sur les hydrocarbures. Nordine, 40 ans, espère sensibiliser l’opinion publique contre ce projet qui doit être présenté en Conseil des ministres dimanche. « Apparemment, ils veulent donner les richesses algériennes à la France, les États-Unis, l'Angleterre. Alors que c'est illégal ce qu'ils vont faire, parce que ce n'est pas un pouvoir légitime. »

Zahia, 50 ans est elle aussi très en colère contre les projets de loi de Finances et d’hydrocarbures : « Ils continuent de ruiner l'Algérie avant de partir. Ils ont maintenu ce gouvernement juste pour passer ce contrat avec les étrangers. »

Cette retraitée est également venue dire qu’elle s’oppose à la tenue des élections le 12 décembre prochain. « On refuse ces élections parce qu'elles ne sont pas légitimes, pas transparentes. Quand on les voit revenir, ce sont des corrompus, donc ça se voir que ce sont des élections gagnées d'avance. »

Au coeur des slogans, des critiques contre le chef d’état-major, Ahmed Gaid Salah, qui n’est pas apparu en public depuis plus d’une semaine.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.