Republier
Algérie

Algérie: liberté provisoire annulée pour un journaliste

En Algérie, Saïd Boudour, journaliste indépendant et militant, attend d’être placé en détention.
© Alex Potemkin/Getty images

En Algérie, Saïd Boudour, journaliste indépendant et militant, attend d’être placé en détention. Il est accusé d'atteinte au moral de l'armée et atteinte à l'unité nationale. Arrêté le 6 octobre, il avait été laissé en liberté conditionnelle. Mais cette semaine, le tribunal d'instance d'Oran a décidé de revenir sur sa décision.

Saïd Boudour est l’un des militants les plus actifs et les plus en vue à Oran. Il a été arrêté pour ses opinions, il a été arrêté pour son engagement.

Saïd Salhi, vice-président de la Ligue algérienne des droits de l'homme
17-10-2019 - Par RFI

 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.