Airbus A340: Air Madagascar devra rembourser Air France

Un Airbus A340-300 de la flotte Air Madagascar.
© Maarten Visser

Le tribunal de commerce de Paris a rendu son verdict dans le litige qui oppose les compagnies aériennes Air Madagascar à Air France. Depuis août 2018, la compagnie malgache contestait une dette de 46 millions de dollars réclamés par Air France.

Air Madagascar devra payer 46 millions de dollars à Air France. Le tribunal de commerce de Paris a donné raison hier à la compagnie française

En cause : deux Airbus A340 qu’Air France loue mensuellement depuis 2012 à Air Madagascar en crédit-bail. Le problème, le côté budgétivore des engins que la compagnie malgache a du mal à assurer et dont elle a essayé de se débarrasser par revente. Ce qu’Air France a refusé en avançant d’autres clauses de restitution. Le litige portait donc sur l’interprétation du contrat de vente et de ses clauses de réserve de propriété.

Dans son communiqué de presse, la compagnie aérienne de la Grande Île ne s’avoue pas vaincue : « Air Madagascar estime être dans son bon droit et va exercer tous les recours légaux qui sont à sa disposition à l’encontre de cette décision », est-il écrit.

La situation n’a pas d’impact sur les opérations longs courriers d’Air Madagascar. Les vols continueront d’être opérés selon le programme établi, assure la compagnie.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.