RDC: un cadre du FCC répond aux militants UDPS souhaitant la rupture avec Kabila

André-Alain Atundu, porte-parole du clan Kabila, en RDC.
© RFI/Pascal Mulegwa

En RDC, André-Alain Atundu, cadre du FCC, répond aux accusations des militants de l'UDPS qui exigent la rupture du parti du chef de l'État d'avec le Front commun pour le changement de Joseph Kabila. Il a réuni la presse dans sa résidence, ce jeudi, pour défendre la coalition aujourd'hui au pouvoir.

Quelle est la source de leur coalition? C’est la volonté de deux patriotes, Kabila et Tshisekedi, d’œuvrer ensemble pour éviter des problèmes post-électoraux. Si nous commençons à nous combattre, nous ne ferons jamais rien.

André-Alain Atundu, cadre du FCC
18-10-2019 - Par Kamanda Wa Kamanda

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.