Cameroun: les fouilles arrêtées à Bafoussam, des personnes encore introuvables

Les opérations de recherches à Bafoussam ont été arrêtés ce jeudi 31 octobre 2019.
© REUTERS

A Bafoussam, les fouilles sont définitivement arrêtées sur le lieu de la tragédie de lundi. Le dernier bilan de ce glissement de terrain est ainsi de 43 morts et sept blessés. Les riverains quant à eux continuent de soutenir que ce bilan pourrait être plus lourd, en raison du nombre de personnes encore recherchées.

Sur les lieux du drame ce jeudi matin, quelques dizaines de badauds s’affairent à la récupération de tout ce qui a un intérêt à leurs yeux ; tôles froissées, résidus de matelas et quelques planches. Les équipes de secours ont, quant à elles, déjà déserté le site.

« Les engins sont partis. Ils ont dit que c’était bon, qu’on ne pouvait plus continuer les fouilles, car il n’y avait plus aucun espoir de trouver des corps ou des survivants. Même les pompiers ne sont plus là. Les forces de sécurité, la mairie, etc. Ils ont mis fin aux travaux », se désole un riverain.

« Pas convaincu que les corps aient été tous retrouvés »

Les habitants de Bafoussam regrettent l’arrêt des fouilles, convaincus qu’il y a encore des corps enfouis dans la boue. « Je ne suis pas convaincu que les corps aient été tous retrouvés. Oui, parce que, jusque-là, j’ai un gros doute. Je pense qu’avec tout ce que nous voyons là, on doit seulement prier pour que ces choses-là n’arrivent plus jamais », estime un des habitants.

« Il y a nos voisins, nos amis et nos frères et sœurs qu’on ne retrouve toujours pas depuis que la fouille a commencé. Ni parmi les morts, ni parmi les survivants, on ne retrouve plus rien du tout », se lamente un autre riverain. Selon divers témoignages de riverains, au moins une dizaine de personnes sont toujours déclarées disparues.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.