Republier
Burundi Russie

Burundi: la Russie réaffirme son soutien à Bujumbura

Sergueï Lavrov (notre photo): «Nous avons affirmé qu’une ingérence extérieure dans les affaires intérieures du Burundi était inadmissible».
© Mladen ANTONOV / AFP

La Russie réaffirme son soutien aux autorités du Burundi à quelques mois des élections générales qui doivent y être organisées. Critiqué par de nombreux pays au sein de la communauté internationale, pour les atteintes aux droits de l’homme et la répression qui s’est abattue sur l’opposition, le Burundi peut compter sur le soutien de la Russie. En témoigne l’accueil réservé, hier, mardi 5 novembre, à Moscou au chef de la diplomatie du Burundi, Ézekiel Nibigira, reçu par son homologue russe Sergueï Lavrov.

Avec notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot

Pas question de reprocher au Burundi les violences qui ont éclaté dans le pays, à la suite de la crise de 2015, pas question non plus de critiquer les autorités de Bujumbura pour les pressions exercées à l’encontre de l’opposition. C’est ce qu’a réaffirmé ce mardi 5 novembre à Moscou, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov à l’issue de ses entretiens avec son homologue burundais.

Ingérence « inadmissible »

« Nous avons confirmé notre position inchangée au sujet de la souveraineté du Burundi, précise Sergueï Lavrov. Et nous avons affirmé qu’une ingérence extérieure dans les affaires intérieures de ce pays était inadmissible. »

Soutien complet aux autorités du Burundi, à l’inverse des pays occidentaux. C’est un message qu’apprécient les autorités du pays. Et le ministre burundais des Affaires étrangères, Ézekiel Nibigira, n’a pas manqué de le rappeler à son homologue russe : « Je voudrais exprimer ma profonde gratitude au gouvernement et au peuple russe. Ici, je voudrais souligner les différents soutiens que le Burundi bénéficie de la part de la Russie ; ce qui se fait à travers différentes actions témoigne que nous avons les relations les plus profondes. »

Appel aux investisseurs russes

Le chef de la diplomatie burundaise a lancé un appel aux investisseurs russes : « Venez constater par vous-même que tout va bien dans notre pays », a-t-il notamment déclaré. Avant d’ajouter que les élections générales de 2020 seront de véritables élections démocratiques et transparentes.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.