Mauritanie: les bacheliers de plus de 25 ans pourront s’inscrire à l’université

Une rue de Nouakchott, en Mauritanie, en juin 2019.
© RFI/Paulina Zidi

Le gouvernement mauritanien est revenu, mercredi 6 novembre, sur sa décision - prise en début d’année scolaire 2019-2020 - d’interdire l’entrée à l’université publique aux bacheliers âgés de plus de 25 ans. Six cents nouveaux bacheliers sont concernés. Ils seront autorisés à s’inscrire à l’université dans les prochains jours.

Les 600 nouveaux bacheliers ont fêté l’annulation de la mesure. Jeudi matin, ils ont convergé très tôt vers le ministère de l’Enseignement supérieur, à Nouakchott, pour saluer l’annulation de la mesure interdisant l’entrée à l’université publique.

« C’est une bonne décision pour nous, parce qu’on a fait tout notre possible pour avoir le bac. Ce n’est pas facile pour avoir le bac. Cela fait maintenant quatre mois que, nuit et jour, on manifeste devant le ministère de l’Enseignement supérieur. On a affronté la police »¸ explique Lame Alassane, un nouveau bachelier du Brakna, dans le sud de la Mauritanie.

Avant l'annulation de cette décision, des accrochages entre la police et les étudiants ont fait 15 blessés lors du dernier accrochage. Pour cette jeune fille qui vient de Kiffa, dans l'est du pays, cette décision était injuste.

« Je m’appelle Molkhéri Messaoud. J’ai eu mon bac, cette année, à Kiffa. J’ai participé à toutes les manifestations contre cette mesure. Maintenant qu’elle est annulée, je peux dire que le gouvernement commence à comprendre la situation. On nous disait : "L'université n’accepte pas les bacheliers de plus de 25 ans." On va aller où ? Mais c’est injuste ! », souligne-t-elle.

Les nouveaux bacheliers pourront commencer à s'inscrire à l’université dès mardi prochain, selon une source au ministère de l’Enseignement supérieur.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.