Les Comores présentent leur programme de développement aux investisseurs à Paris

Le président des Comores Azali Assoumani veut récolter 4,2 milliards d’euros pour financer de grands projets (image d'illustration)
© JACQUES DEMARTHON / AFP

La Conférence des partenaires au développement des Comores qui se tient le 2 et 3 décembre à Paris cherche à mobiliser 4,2 milliards d’euros pour financer de grands projets et soutenir l’économie de l’archipel pour la prochaine décennie, dans le but de sortir les Comores de la pauvreté.

Les dirigeants comoriens sont arrivés à Paris avec un programme de développement à présenter aux bailleurs institutionnels et privés… Il s’articule autour de trois secteurs économiques : l’énergie, les transports terrestres, maritimes et aériens ainsi que le tourisme. L’archipel veut par exemple se doter d’un réseau routier moderne de 1 000 km d’ici 2030.

À noter aussi des investissements nécessaires dans l’agriculture et dans le numérique, afin de moderniser l’économie de l’archipel. Ce programme a été élaboré avec la volonté que les manquements du passé ne soient qu’un mauvais souvenir.

« Le peuple comorien et sa diaspora aspirent à un changement profond, qui devra se concrétiser par des résultats concrets et tangibles, a déclaré le président comorien, Azali Assoumani. Notre jeunesse, qui est l’avenir de notre société, espère un avenir meilleur. Une grande partie des différentes couches de la population comorienne fait face aux défis de gouvernance, aux déficits socio-économiques cumulés depuis des décennies, créant une frustration compréhensible de leur part. »

Un défi que les impacts des changements climatiques ne font qu’aggraver. En témoignent les dégâts matériels importants causés par le cyclone Kenneth qui a frappé les Comores en avril dernier.

Mais cette quête de financements ne convainc pas tous les Comoriens, dont 25% vivent à l’étrange, principalement en France. Certains membres de la diaspora ont manifesté lundi devant le siège de la Banque mondiale à Paris, qui accueille cette conférence pour le développement de l’archipel.

La conférence dure deux jours. Ce mardi, la journée est consacrée aux investisseurs privés.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.