Gabon: apparition remarquée du président Bongo au sommet de la CEEAC

Le président gabonais Ali Bongo (c) au milieu des chefs d’État et de gouvernement présents lors du sommet de la CEEAC à Libreville, le 18 décembre 2019.
© Steve JORDAN / AFP

Le Gabon a accueilli, ce mercredi, le IXe sommet extraordinaire des chefs d’État de la Communauté économique et des États de l’Afrique centrale (CEEAC). Ce sommet a marqué le retour d’Ali Bongo sur la scène diplomatique internationale, un an après un accident vasculaire cérébral.

C’était la vedette du sommet. Ali Bongo a été ovationné lorsqu’il a fait son entrée dans la salle. Ses faits et gestes étaient scrutés par les délégués venus de tous les pays membres de la CEEAC, car il y a un an seulement, les nouvelles sur l’état de santé du numéro un gabonais étaient alarmantes.

Ali Bongo lui-même semblait être revigoré par la présence à ses côtés de ses homologues de la RDC, du Tchad, de la Centrafrique et de Sao Tomé et Principe. Pour la première fois depuis son AVC, il a lu un discours devant un public nombreux.

« Je voudrais particulièrement souhaiter la bienvenue à nos frères, le président Félix Tshisekedi et le président Evaristo Carvalho, qui assistent pour la première fois à nos assises. Pour ma part, je renouvelle mon ferme engagement à poursuivre la mission qu’on m’avait confiée pour redynamiser notre organisation. »

À la fin du sommet, Ali Bongo - comme ses homologues - a signé les documents de la nouvelle CEEAC, appelée à booster l’intégration en Afrique centrale. Il reste président de l’institution durant le premier semestre 2020.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.