Republier
Centrafrique

Centrafrique: l'ancien président François Bozizé de retour à Bangui

L'ancien président centrafricain, François Bozizé (image d'illustration)
© AFP/Sia Kambou

Les autorités centrafricaines confirment le retour de François Bozizé dans la capitale après six ans d'exil.

Dans un communiqué, le ministre de la Communication dit avoir appris la présence de François Bozizé à Bangui. Le gouvernement, assure Ange-Maxime Kazagui, mettra tout en œuvre « pour que l’élan de paix soit consolidé ».

Le temps pressait pour le président déchu, qui n'avait jamais caché son intention de chercher à revenir à Bangui et au pouvoir. Le code électoral lui faisait obligation – à lui et à tous les candidats à la présidentielle de décembre 2020 – de se trouver sur le territoire national au moins un an avant le scrutin. Pour François Bozizé, c’est maintenant chose faite.

L’ex-chef d’État, qui vivait jusqu'à maintenant en Ouganda, n’a toujours pas été vu en public. Mais ses partisans font circuler des photos et vidéos de sa participation à une réunion du bureau politique de son parti au siège du KNK, à Bangui. Ses porte-parole refusent de dire comment il est arrivé en Centrafrique.

Interdit de vol

Une directive du ministre des Transports interdisait aux compagnies aériennes de le laisser monter à bord de leurs vols à destination de Bangui. Il n’est pas exclu qu’il soit arrivé par voie fluviale ou terrestre.

La présence de François Bozizé à un meeting de son parti, samedi, dans le quartier Boeing, près de l’aéroport de Bangui, a été envisagée. Mais ses représentants assurent qu’il ne prendra pas la parole en public avant d’avoir rencontré « son frère » le président Touadéra.

Il est pour l’apaisement, pour la réconciliation, donc il attend. François Bozizé est patient, comme il est resté patient depuis sept ans.

Bertin Béa
19-12-2019 - Par Michel Arseneault

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.