Revivez l’arrivée des ex-otages d’Areva en France

Les ex-otages sont maintenant sur le tarmac en compagnie de leur famille.
© @france24

Pierre Legrand, Daniel Larribe, Marc Féret et Thierry Dol sont libres. Les quatre employés d’Areva et de Satom ont été libérés ce mardi 29 octobre 2013 après plus de trois ans de détention au Sahel. Ils ont été accueillis à Niamey, par le président nigérien Mahamadou Issoufou, les ministres des Affaires étrangères et de la Défense, Laurent Fabius et Jean-Yves Le Drian. Ils ont décollé tôt ce mercredi matin du Niger pour la France afin de retrouver leurs proches. Les quatre ex-otages sont atterri à l’aéroport militaire de Villacoublay à 11h45. Les familles et le président Hollande les attendaient.

Les horaires sont donnés en temps universel (TU).

12h00 : les anciens otages ont quitté l’aéroport de Villacoublay.

11h47 : la famille de Daniel et Françoise Larribe est venue s’exprimer devant les médias avant de quitter l’aéroport. Les deux filles du couple ont notamment raconté les retrouvailles et toute l’émotion qui les a accompagnées ce mercredi matin.

11h43 : les ex-otages et leurs familles vont quitter dans les minutes qui viennent l’aéroport de Villacoublay à côté de Paris. Ils sont donc attendus à l’hôpital parisien du Val-de-Grâce.

11h37 : les ex-otages ne souhaitent pas encore s’exprimer devant la presse.

11h36 : François Hollande souligne qu’il reste encore des otages français dans le monde et qu’il faut penser à eux.

François Hollande
30-10-2013 - Par RFI

11h32 : déclaration de François Hollande s’exprime devant la presse : « C’est une immense joie… Immense joie de retrouver leurs familles, leur pays et enfin de retrouver une vie libre. Je veux saluer leur courage après trois ans d’épreuves, de souffrances. Ce sont de grands citoyens français. Je veux souligner combien ces négociations ont pu être longues, âpres, difficiles. Nous avons obtenu par le Niger ces libérations ».

11h24 : on attend des déclarations de François Hollande et peut-être de Pierre Legrand, Daniel Larribe, Marc Féret et Thierry Dol à Villacoublay.

11h20 : une longue journée attend les ex-otages de retour en France avec notamment des examens médicaux.

On va faire des examens médicaux approfondis à l'hôpital militaire du Val-de-Grâce (...) mais les premières infos nous disent qu'ils sont en relative bonne santé physique.

Didier Le Bret
30-10-2013 - Par RFI

Les ex-otages retrouvent leurs familles sur le tarmac de l'aéroport de Villacoublay. © RFI/G.Delteil

11h01 : les ex-otages et leurs familles quittent le tarmac en direction du pavillon d’honneur pour se retrouver dans l’intimité. Thierry Dol fait de grands signes pour saluer la presse.

10h53 : on assiste aux premières embrassades sur le tarmac. Les familles retrouvent leurs proches qu’elles n’ont pas vus depuis plus de trois ans. Le président français serre les mains et s’entretient avec chaque ex-otage.

10h52 : la porte de l’avion vient de s’ouvrir, les ex-otages s’avancent pour venir retrouver leurs familles présentes sur la piste d’atterrissage aux côtés notamment du président Hollande.

10h48 : les familles accompagnées du président français François Hollande s’avancent sur la piste pour aller à la rencontre de l’avion.

C'est un formidable moment mais il faut penser aussi à tous ceux qui restent. Et pour lesquels la France va continuer à se battre.

Jean-Marc Ayrault
30-10-2013 - Par RFI

10h45 : l'avion siglé République française vient de se poser sur le tarmac de l'aéroport de Villacoublay.

10h35 : après leur arrivée à Villacoublay, les ex-otages vont se rendre à l’hôpital parisien du Val-de-Grâce.

10h00 : les ex-otages sont attendus sur le tarmac de Villacoublay (Yvelines) vers 11h40 heure de Paris (10h40 TU).

Pierre Legrand, Daniel Larribe, Marc Féret et Thierry Dol ont passé plus de trois ans, détenus au Sahel depuis leur enlèvement le 16 septembre 2010 à Arlit au Niger. Leur libération avait été annoncée mardi soir par le président français François Hollande lors d’un déplacement à Bratislava, en Slovaquie. Ils sont désormais attendus à l'aéroport de Villacoublay en région parisienne. Après une nuit passée dans une résidence appartenant à la présidence nigérienne, sous haute surveillance de la Garde présidentielle, les quatre ex-otages ont décollé tôt ce matin de Niamey en compagnie de Laurent Fabius et Jean-Yves Le Drian, respectivement ministre des Affaires étrangères et ministre de la Défense.

Otages d’Arlit : trois longues années de détention

 
16 septembre 2010
 
Sept personnes, cinq Français, dont une femme, un Togolais et un Malgache, sont enlevés à Arlit, sur un site d'extraction d'uranium dans le nord du Niger. Ils sont pour la plupart des collaborateurs des groupes français Areva et Satom (filiale du groupe Vinci).

21 septembre 2010
 
AQMI (al-Qaïda au Maghreb islamique) revendique l’enlèvement des cinq Français.

18 novembre 2010
 
AQMI exige le retrait des troupes françaises d’Afghanistan en échange de la libération des otages.

24 février 2011
 
La Française Françoise Larribe, le Togolais Alex Kodjo Ahonado et le Malgache Jean-Claude Rakotorilala sont libérés. Thierry Dol, Daniel Larribe, Pierre Legrand et Marc Féret restent détenus. Le 21 mars, Aqmi réclame « au moins 90 millions d’euros » pour leur libération. La France rejette cette demande.

8 septembre 2012

Une vidéo tournée le 29 août est mise en ligne sur un site privé mauritanien. On y voit les quatre otages qui, séparément, appellent à négocier leur libération.

11 mai 2013 

Mahamadou Issoufou, le président du Niger, affirme que les otages sont vivants, mais reconnaît ignorer leur lieu de détention.

22 juin 2013

AQMI affirme que les huit otages européens qu’elle détient, dont cinq Français, sont « en vie ».

25 juillet 2013
 
Le président Hollande confirme avoir eu des preuves de vie des otages.

19 septembre 2013
 
À Bamako, François Hollande déclare avoir parlé avec des dirigeants du Sahel des otages afin de rechercher « les meilleurs contacts pour les retrouver ».  

Mardi 29 octobre 2013
 
18 h : Depuis Bratislava en Slovaquie où il est en déplacement, le président François Hollande annonce la libération des quatre otages français d’Arlit (Niger) détenus depuis le 16 septembre 2010.

Mercredi 30 octobre 2013
 
Les quatre ex-otages sont arrivés à l‘aéroport de Villacoublay en fin de matinée. Pierre Legrand, Daniel Larribe, Thierry Dol et Marc Féret ont été accueillis par le président de la République, François Hollande, entouré de leurs familles et de leurs proches.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.