Tchad: attentat-suicide meurtrier sur un marché de Ndjamena

L’explosion a eu lieu un peu avant 9 heures, ce samedi matin, dans le centre de Ndjamena.
© EU-AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO

Au Tchad, un attentat-suicide, ce samedi 11 juillet, au matin, a visé le marché central de Ndjamena. Un individu, dissimulé sous une burqa, s'est fait exploser à l’entrée du marché. Un bilan provisoire fait état d’au moins 15 morts et de plusieurs blessés.

L’explosion a eu lieu un peu avant 9 heures, heure locale, ce samedi matin. Le kamikaze était habillé en burqa et a fait exploser son dispositif au moment où il s’apprêtait à passer le contrôle des services de sécurité qui surveillent l’entrée sud du grand marché de Ndjamena.

Le directeur général de la police nationale, Taher Erda, qui s'est rendu sur place, a confirmé que le kamikaze n'était pas une femme, comme l'avaient crû, dans un premier temps, les policiers mais bien un homme habillé en femme et le visage dissimulé par un voile intégral.

Pour l’heure, le bilan provisoire de la police fait état de 15 morts dont le kamikaze.

« Après l’explosion, nous avons un bilan provisoire de 15 morts dont le kamikaze : 9 marchands, 5 autres hommes, 9 femmes et le kamikaze. Quant aux blessés, nous n’avons pas encore les chiffres exacts. Le kamikaze est un homme qui s’est déguisé en femme en portant une burqa. Il a voulu infiltrer le marché où il y avait un agent de la gendarmerie et un policier municipal qui l’ont intercepté pour le fouiller. Ils ont constaté que c’était un homme et aussitôt, il a déclenché sa bombe pour commettre cet attentat », a déclaré, à RFI, Paul Manga, porte-parole de la police.

Les services sont sur place en train de procéder à la vérification du site mais le marché s’est vidé tout d’un coup et ce qu’on peut voir, sur les allées du marché ce samedi midi, ce sont beaucoup de marchandises, des légumes et de la viande abandonnés.

L’attentat n’a pour l'instant pas été revendiqué.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.