Résultats provisoires partiels en Guinée: Alpha Condé vire en tête

Une affiche de campagne du président sortant Alpha Condé, à Conakry.
© REUTERS/Luc Gnago

Alors que l’opposition a annoncé qu’elle n’accepterait pas les résultats du premier tour de l’élection présidentielle, la commission électorale poursuit la compilation. Jeudi soir, après deux journées de travail, la Céni a transmis les résultats de près de 75% de l’électorat guinéen. Deux noms ressortent : celui de Cellou Dalein Diallo, mais surtout celui d’Alpha Condé, pour le moment largement en tête.

Un million de voix d’avance. Alpha Condé, qui a fait toute sa campagne en appelant à sa réélection au premier tour, vire largement en tête. Sur les 3,1 millions de suffrages exprimés annoncés pour le moment, le chef de l’Etat obtient 1,9 million de voix. Son principal adversaire, Cellou Dalein Diallo en comptabilise 870 000. Les six autres candidats, notamment Sidya Touré, ne récoltent que des miettes.

La Commission électorale nationale indépendante (Céni) n’a donné aucune tendance générale. La Céni donne les résultats provisoires zone par zone, et il y en a 56 en tout. A cette première étape de la compilation, 47 procès-verbaux ont été diffusés en direct par les radios locales, puis mis en ligne dès jeudi soir sur le site de la commission. Ces 47 procès verbaux représentent 4,6 millions d’inscrits sur les listes électorales. Il y en a 6 millions en tout.

La suite des résultat attendue ce vendredi

Alpha Condé a fait le plein de voix dans son fief de Cancan, à l’est de la Guinée, récoltant jusqu’à 96% des suffrages. Le taux de participation dans cette région atteint 90%. Des scores qui feront sans doute réagir l’opposition qui a parlé de mascarade politique et évoqué des fraudes massives, mais n’utilise pas pour le moment la voie légale de la Cour constitutionnelle pour déposer ses réclamations.

Le calme dans les rues de Conakry
16-10-2015 - Par Guillaume Thibault

La Céni doit reprendre ses travaux ce vendredi et donner les résultats des préfectures de Pita, Kindia et de communes importantes de Conakry, Matoto et Ratoma, l'un des fiefs de Cellou Dalein Diallo. Des secteurs qui représentent 25% de l’électorat. A voir si Cellou Dalein Diallo, qui a annoncé son retrait de la présidentielle, arrive à reprendre du terrain à son adversaire pour éventuellement aller vers un second tour.