Rwanda: Paul Kagame annonce sa candidature à la présidentielle de 2017

Le président rwandais Paul kagame a voté le 18 décembre 2015 lors du référendum constitutionnel réformant la Constitution pour permettre au président sortant de se représenter.
© Reuters

Le président rwandais a choisi les fêtes de fin d'année et le traditionnel discours des vœux pour annoncer sa candidature à l’élection présidentielle de 2017. Paul Kagame sera bien candidat, pour un 3e mandat, comme le lui permet désormais la Constitution, dont la révision vient d'être validée, par référendum. Vous me l'avez demandé, je ne peux qu'accepter, a déclaré le chef de l'Etat dans un discours à la nation, retransmis à la télévision, hier soir.

Les Rwandais ont souhaité réviser la Constitution. Une réforme que le peuple a approuvée par référendum : vous avez clairement exprimé vos choix pour le futur de votre pays. Vous m’avez demandé de diriger encore le pays après 2017. Compte tenu de l’importance et de la considération que vous attachez à cela, je ne peux qu’accepter. Mais je ne pense pas que nous ayons besoin d’un dirigeant éternel et ce n’est pas ce que je souhaite.
Paul Kagame est candidat à la présidentielle de 2017
01-01-2016 - Par RFI

La réforme de la Constitution à laquelle Paul Kagame se réfère dans ses vœux a été validée par les électeurs rwandais le 18 décembre dernier. Déjà votée par le Parlement en novembre, elle a été approuvée par près de 98,3% des voix, avec un taux de participation qui, lui aussi, dépassait les 98%.

Présentée, par les autorités, comme le fruit d’une demande populaire, la révision constitutionnelle a été sévèrement critiquée par les partenaires internationaux du Rwanda, Etats-Unis en tête, et par les observateurs qui ont par exemple pointé la quasi-absence d’opposition politique dans le pays. Paul Kagame avait indiqué que sa décision de se représenter - ou non - reposerait sur le résultat du référendum.