Mort de Mouammar Kadhafi : le récit de la journée

Image de la télévision libyenne montrant Mouammar Kadhafi entouré par des combattants du CNT, le 20 octobre 2011
© REUTERS/Libyan TV via Reuters TV

Le président libyen déchu Mouammar Kadhafi a été tué ce jeudi 20 octobre 2011, aux alentours de Syrte, après que le convoi qui le transportait a été bombardé par l’Otan. Il est semble-t-il mort aux mains des combattants du CNT libyen, qui ont depuis transporté sa dépouille à Misrata. Revivez heure par heure la dernière journée de Mouammar Kadhafi.

12h30, heure de Tripoli.
Le colonel qui dirige les opérations dans l'est de Syrte, dernier bastion aux mains des pro-Kadhafi, annonce la prise de la ville.

13h16 - Un commandant du CNT, le coordinateur des opérations militaires au sein du gouvernement libyen de transition, Abdel Madjid, évoque le premier la capture de Mouammar Kadhafi et des blessures graves. Deux minutes plus tard, un autre responsable militaire est cité : lui aussi parle d'arrestation, et précise que le colonel est blessé aux deux jambes.

Dans les minutes qui suivent, des informations contradictoires circulent. Un responsable du CNT indique que le guide a été arrêté alors qu'il tentait de fuir. Une autre personne, qui dit avoir assisté à l'opération, explique, elle, que Kadhafi a été arrêté alors qu'il se cachait dans un trou.

La cache présumée de Mouammar Kadhafi. Sur le mur est inscrit en bleu : « Ceci est la cache de Kadhafi, le rat. Dieu est le plus grand. » © AFP/Philippe Desmazes

13h42 - Le site de la télévision pro-Kadhafi al-Libya dément « la capture ou la mort » du dirigeant libyen déchu. « Les informations colportées par les laquais de l'Otan sur la capture ou la mort du frère dirigeant Mouammar Kadhafi sont sans fondement », affirme al-Libya qui ajoute qu'il est en « bonne santé ».

13h56 - Le commandant du CNT Abdel Madjid qui annonce cette fois que Mouammar Kadhafi serait mort ; il aurait succombé à ses blessures.

14h11 - Sans attendre de confirmation plus officielle, le président du Conseil italien Silvio Berlusconi affirme que « la guerre est finie en Libye ».

14h24 - L’agence France Presse diffuse une photo présumée de Mouammar Kadhafi, blessé. Le cliché aurait été pris par un combattant du CNT grâce à son téléphone portable. C’est la toute première image de Kadhafi depuis des semaines.

Photo prise par un téléphone portable et présentée comme celle de l'arrestation de Mouammar Kadhafi à Syrte le 20 octobre 2011. © AFP/Philippe Desmazes

14h35 - L’OTAN reconnait avoir bombardé un convoi pro-Kadhafi dans les environs de Syrte, sans plus de précisions sur le bilan ou la présence ou pas du dirigeant libyen dans ce convoi.

14h50 - Le porte-parole du CNT annonce officiellement la mort de Mouammar Kadhafi, bientôt confirmée par le Premier ministre libyen, Mahmoud Djibril.

15h16 - Les chaînes de télévision par satellite al-Jazira et al-Arabiya rapportent que
Moatassim Kadhafi, un des fils de l'ex-dirigeant libyen, a été capturé vivant par les forces du CNT à Syrte. Quelques minutes plus tard, un commandant du CNT annonce que Moatassim est « mort en tentant de résister aux forces du CNT ».

15h22 - Al-Arabiya annonce que le corps de Mouammar Kadhafi a été transporté à Misrata.

16h43 - Al-Arabiya diffuse les premières images du corps de Mouammar Kadhafi.
(Attention ces images peuvent choquer).

17h17 - Le Premier ministre des nouvelles autorités libyennes, Mahmoud Djibril annonce qu’une attaque serait en cours contre un convoi fuyant la ville de Syrte et dans lequel se trouverait Seïf al-Islam Kadhafi, le dernier fils encore en fuite du colonel Kadhafi. Dans la foulée, le Premier ministre affirme que la Libye sera officiellement déclarée « libérée » au plus tard ce vendredi 21 octobre 2011.

18h24 - Al-Jazira montre des images de Mouammar Kadhafi alors qu’il était encore vivant, le visage en sang, malmené par des combattants des forces du Conseil national de transition.
(Attention ces images peuvent choquer).

19h22 - Le ministre français de la Défense Gérard Longuet annonce que c’est l’aviation française qui a bombardé le convoi dans lequel fuyait Mouammar Kadhafi hors de Syrte. Un peu plus tard, il reviendra en partie sur ces propos en expliquant qu’« au moins un avion français a participé à l’opération. »

20h00 - Marine Olivesi, envoyée spéciale de France 24 en Libye, a vu le corps de Mouammar Kadhafi à Misrata. Elle a également vu la dépouille de Moutassim Kadhafi, le fils de l'ex-dirigeant libyen, déposée avec celle de son père dans une villa privée de la ville.

Des dizaines de personnes essaient de se faire prendre en photo avec la dépouille de Mouammar Kadhafi.
Marine Olivesi raconte
10-10-2013 - Par RFI

21h50 - Mouammar Kadhafi a été tué « dans une fusillade entre ses gardes et des combattants du CNT après sa capture », selon un responsable du CNT qui précise qu’« aucun ordre de tuer Kadhafi » n'a été donné.
 

22h30 - Le chef du gouvernement du CNT, Mahmoud Djibril fait, lors d'une conférence de presse, le récit des derniers instants du guide déchu : « Kadhafi a été sorti d'une conduite d'évacuation (...). Il n'a opposé aucune résistance. Quand nous avons commencé à l'emmener, il a été touché par une balle dans le bras droit et quand nous l'avons placé dans un camion, il n'avait pas d'autres blessures ». « Le véhicule, quand il s'est mis en route, a été pris dans une fusillade entre les révolutionnaires et les forces de Kadhafi qui a été touché d'une balle dans la tête. » « Le médecin légiste ne peut dire si la balle venait des révolutionnaires ou des forces de Kadhafi », conclut Mahmoud Djibril.